« Faire de nos faiblesses, une force »

Voir le conflit comme une opportunité de changement, de remise en question et d’apprentissage.

Le conflit nous malmène, nous laisse parfois démuni et, apparemment, sans ressources, au point de le fuir parfois ou de s’y accrocher, faute d’entrevoir d’autres perspectives.

Et pourtant, au – delà des états émotionnels, parfois critiques, qu’il peut engendrer, le conflit nous amène à nous dépasser, à chercher d’autre voies que celles de l’affrontement car, qui peut prétendre être heureux quand il est en conflit ?

Par la recherche de solutions pour l’appréhender, l’affronter, le régler ou encore le dépasser, le conflit est un outil indéniable dans la connaissance de soi et celle de l’autre.

La médiation, l’arbitrage et toutes les autres formes de règlement amiable des conflits nous offrent les outils qui nous permettront de venir à bout des situations conflictuelles.

Il ne s’agit pas ici de simples outils d’apprentissage de la communication, de la qualité relationnelle ou de la pacification des échanges.

C’est bien plus que cela : une invitation à rebondir et à la résilience.

Créée en 2014, la Chambre de Médiation et d’Arbitrage de la Martinique, CMAM, a pour vocation d’aider tous les acteurs de notre société à s’approprier une nouvelle posture de dialogue et de communication permettant d’instaurer durablement un climat social apaisé dans notre société.

Composée de professionnels d’horizons divers, venant tant du public que du privé, la CMAM a pour objectif de développer la pratique de la médiation et de l’arbitrage à la Martinique, pour les particuliers, comme pour les entreprises.

Notre objectif final est de contribuer à apaiser les relations sociales mais, plus généralement, les relations entre les différentes composantes de notre société.

C’est la raison pour laquelle notre association met un accent particulier sur son offre de formation.

Nous avons commencé par les offres relatives aux formations liées à la médiation, qu’il s’agisse de formations poussées sur plusieurs sessions telles que la médiation généraliste ou de formations plus courtes à visée pratique telles que la « Communication constructive et bienveillante » dont vous trouverez le détail dans notre rubrique formation.

Parce que l’apprentissage commence dès le plus jeune âge, la CMAM intervient également en milieu scolaire dans le cadre de formations à la médiation par les pairs ; une trentaine d’élèves répartis sur plusieurs établissements scolaires a suivi l’année passée une formation leur permettant d’être élèves médiateurs au sein de leurs collèges.

Nous poursuivons nos objectifs par de nouvelles formations dispensées cette année encore.

Depuis notre création, vous avez été nombreux à nous manifester votre soutien ; il nous est précieux.

Je vous en remercie, en mon nom et en celui de tous les membres de notre conseil d’administration et des membres de notre association.

Je souhaite que ce soutien se prolonge dans une collaboration étroite et constructive dans l’intérêt de tous.

Je vous renouvelle mes remerciements et vous dis à très bientôt,

Catherine MARCELINE - Présidente